haut

Dans la presse régionale...
1er trimestre 2018

 
du 22 février 2018
 

ALBI (TARN) :
Prévention : les conducteurs de bus scolaires à l'école.

 
Depuis 25 ans environ, les collectivités ont lancé des formations pour les conducteurs de transports scolaires. Pendant trois jours, une quarantaine de personnes ont suivi un stage à la Federteep.

Ils sont retournés sur les bancs de l'école, l'espace de trois jours, dans les locaux de la Federteep à Albi. Depuis près de 25 ans, les collectivités jouent le jeu de la formation en la finançant. Les entreprises aussi. Depuis lundi, les conducteurs de transports scolaires du département ont suivi trois sessions de formation et de sensibilisation.

 Voir l'article complet

 

 
du 1er février 2018
 

SIGEAN (AUDE) :
Le collège sensibilise ses élèves à la sécurité dans les transports.

 
La sécurité dans les transports scolaires a été remise en avant dans la perspective de déplacements à l’étranger.

Alors que l'année scolaire est bien entamée, le temps des voyages scolaires est venu, et bon nombre de collégiens se rendront en Espagne et en Italie afin de découvrir us et coutumes issus de notre culture latine.

Mais de telles destinations impliquent de longs trajets en bus et cela implique donc des consignes de sécurité à suivre durant leur séjour. Chose à laquelle le collège des Corbières-Maritimes avait décidé de sensibiliser ses élèves le 23 janvier dernier.

 Voir l'article complet

 

 
du 29 janvier 2018
 

CAHORS (LOT) :
Bus scolaires : la gratuité maintenue.

 
Depuis la rentrée dernière, la compétence du transport scolaire est passée des mains du département à celles de la région Occitanie. Un transfert qui, dans le Lot, faisait craindre la fin de la gratuité pratiquée jusqu'à présent pour tous les élèves du département qui prenaient le bus pour se rendre à leur établissement scolaire, de la maternelle au lycée.

 

 Voir l'article complet

 

 

 

 
du 26 janvier 2018
 

MANCIET (GERS) :
La conductrice du car : « Le bus a pris la pente du champ ».
L'automobiliste à l'origine du choc bientôt entendu.

 
La conductrice, Chantal Petrolli : « Nous n'avons jamais connu chose pareille. Notre entreprise, fondée par notre père Francis, a 30 ans d'existence. Ma sour Christine, mes deux frères et moi-même l'avons reprise à son décès. J'ai vu arriver le gars, il m'a coupé la route. Je l'ai tapé devant. J'ai donné un coup de volant sur la droite, puis, les roues se sont enfoncées dans la terre sur le bas-côté ; le bus est descendu vers le champ en pente et c'est alors qu'il a basculé sur le côté droit. Il a glissé un bon moment. »

 Voir l'article complet

 

 
du 25 janvier 2018
 

MANCIET (GERS) :
29 collégiens blessés dont 7 grièvement dans l'accident d'un bus dans le Gers.
 

 
Un accident de la circulation, sur la Nationale 524 dans le Gers, a fait de nombreux blessés, notamment parmi des collégiens qui avaient pris place dans un bus , a-t-on appris de plusieurs sources. Selon plusieurs sources, le bilan est de 29 blessés dont 7 très grièvement, traités en urgence absolue. Mais aucun pronostic vital ne serait engagé.

L'accident s'est produit à 12 h 48 sur la route entre Eauze et Manciet. Le bus scolaire est entré en collision avec une voiture qui s'engageait sur la nationale en provenance d'une route départementale. Selon le lieutenant-colonel Jean-Christophe Sansonnet, responsable du groupement de gendarmerie du Gers, la voiture a effectué un refus de priorité.

 Voir l'article complet et la vidéo

 

 
du 25 janvier 2018
 

MANCIET (GERS) :
Accident de bus scolaire dans le Gers : 27 blessés dont 7 collégiens en urgence absolue.
 

 
La série noire dans les transports scolaires a frappé une nouvelle fois la région Occitanie. Après la collision à un passage à niveau qui avait coûté la vie à six collégiens le 14 décembre dernier à Millas (Pyrénées-Orientales) , c'est dans le Gers qu'un grave accident de la circulation s'est produit ce jeudi, sur la RN 524 à Manciet .

Peu avant 13 heures, un car qui transportait 45 élèves du collège Jean-Rostand d'Eauze et quatre accompagnateurs dont la principale de l'établissement, est entré en collision avec une voiture. Un choc particulièrement violent.

 Voir l'article complet

 

 
du 17 janvier 2018
 

ALBI (TARN) :
Sécurité routière : la Federteep met les bouchées doubles.

 
L'autocar est le moyen le plus sûr pour se déplacer : il l'est quatre fois plus que la voiture, 27 fois plus que pour un piéton et au moins 144 fois plus que pour un cyclomoteur ! », avance Alain Estival, président de la Fédération départementale pour le transport des élèves de l'enseignement public du Tarn (Federteep). Pour sa 31e campagne d'éducation à la sécurité routière et à la citoyenneté, nommée « Transport attitude », l'association a mené hier matin, au collège Bellevue, des actions de sensibilisation à l'évacuation d'un bus. Sous la pluie battante, gilet orange sur le dos, Nathalie une des contrôleuses de la Féderteep, explique devant une quinzaine d'élèves de 6e les règles d'or à respecter lorsqu'on se trouve à proximité ou à l'intérieur d'un bus. Piqûre de rappel des panneaux de signalisations, insistance sur le port de la ceinture, explication des angles morts.

 Voir l'article complet