Si vous souhaitez organiser une action de sécurité dans les transports de jeunes pour les élèves de votre établissement, de votre commune, pour votre société, vous pouvez contacter l'ADATEEP de votre département.

 
Campagne nationale de l'ANATEEP 2017-2018
 


 

Campagne d'éducation à la sécurité
dans les transports de jeunes.

 
- semaine d'action en septembre 2017 -

 
Les actions ont lieu tout au long de l'année scolaire.

 
L'ARTEJ s'associe pleinement à la 31ème campagne d'éducation à la sécurité de l'ANATEEP.

Pour sa 31ème campagne d'éducation à la sécurité et à la citoyenneté, "TRANSPORT ATTITUDE", l'ANATEEP a choisi pour thème le RESPECT. Le respect favorise un transport scolaire serein, convivial et de qualité. Respecter les personnels de conduite et encadrant, les autres élèves, le matériel roulant, les consignes de sécurité, ces actes de citoyenneté vont dans le sens d'une mobilité de qualité tout en assurant le bien commun. Respecter les règles de sécurité, les messages de prévention prodigués par les équipes de l'ANATEEP, mais aussi par les transporteurs, les organisateurs permet d'atteindre un niveau supérieur de sécurité. Le transport scolaire est de loin un des modes de transport les plus sûrs. De nombreuses améliorations réglementaires et techniques, comme l'équipement de l'ensemble des véhicules en ceintures de sécurité et leur port obligatoire, participent à cette réalité. Mais des incidents ou accidents peuvent arriver à cause de simples comportements humains défaillants. Veiller à une attitude citoyenne respectueuse pour affirmer des conditions de transport de qualité et en toute sécurité est essentiel.

C'est cet objectif que vise la nouvelle campagne nationale d'éducation "Transport attitude" 2017 qui a pour thème :

« T'as essayé le respect ? »

Le transport scolaire est le moyen le plus sûr pour se rendre à l'école, au collège ou au lycée, loin devant les autres modes de transport. Les accidents mortels ou graves n'arrivent que très rarement en circulation mais surviennent au moment de la montée ou de la descente du véhicule, au point d'arrêt. Ils ne sont pas les plus nombreux mais les plus dramatiques en termes de lésions corporelles.

Cette année sera portée une attention particulière sur le harcèlement scolaire qui, malheureusement, ne s'arrête pas à l'enceinte de l'établissement. L'élève harcelé peut l'être dorénavant à toutes heures du jour et de la nuit (cyberharcèlement) ; il peut l'être aussi lorsqu'il utilise le car scolaire ou le transport en commun. "Transport Attitude" 2017 rappellera aux jeunes que se taire, dans l'établissement comme dans le car, revient à être complice du harceleur. Il faut en finir avec cette cruelle et dangereuse pratique. Si l'on est témoin d'un cas de harcèlement, il faut témoigner et en parler aux adultes. Sinon, de façon moins visible, il faut appeler le 3020 (service et appel gratuits).

Plus d'information sur : www.nonauharcelement.education.gouv.fr

Quelques consignes fondamentales :

  • Lors de ses animations, l'ANATEEP rappelle aux élèves qu'il ne faut pas traverser devant ni derrière un car à l'arrêt mais attendre que celui-ci soit parti pour avoir toute la visibilité requise.
  • Les parents qui attendent leurs enfants ou les conduisent au car doivent se placer du côté de l'accès au car, afin d'éviter de contraindre leur enfant à traverser de manière intempestive.
  • Bien entendu, le port obligatoire de la ceinture de sécurité est également rappelé ; la ceinture évite l'éjection du passager en cas de retournement.
  • Enfin, aujourd'hui, les baladeurs MP3 et téléphones mobiles permettent d'écouter de la musique tout en se déplaçant. Cependant, les jeunes doivent éviter l'usage de ces appareils lors de ces moments délicats pour leur sécurité et sur ces zones de danger. Ils doivent pouvoir entendre les véhicules qui circulent ; tous leurs sens (vision, écoute, attention,.) doivent être en éveil.

 

Cette action est placée sous le haut patronage de :

Monsieur le Ministre de l'Education nationale, Monsieur le Ministre de l'Intérieur, Monsieur le Ministre de la Cohésion des territoires, Madame la Ministre des Transports, Monsieur le Délégué interministériel à la Sécurité Routière.

Avec le soutien, la participation de :

ADEIC, Assemblée des Communautés de France, Assemblée des Départements de France, Régions de France, Association des Maires de France, Association Réunir les PME du transport de voyageurs, AGIR le transport public indépendant, APAJH, CEMEA, CNAFAL, CRS, DDEN, FCPE, FGTE/CFDT "union fédérale route", FNAUT, FNTV, FSU, GART, Gendarmerie Nationale, La JPA, Les Francas, La Ligue de l'Enseignement, MAE, OCCE, les PEP, Police Nationale, Prévention MAIF, Prévention Routière, SE-UNSA, SNES, SNUIPP, UNOSTRA, UNSA-Education.

Des actions recommandées par :

la Sécurité Routière.

Partenaires de la campagne :